Toutes les vidéos du tournoi de golf du Canadien

LAVAL-SUR-LE-LAC, Qc - En mettant la main sur le jeune attaquant Nick Suzuki dans l'échange qui a envoyé Max Pacioretty à Las Vegas, la direction du Canadien évalue miser sur un espoir de premier plan.

Le directeur général de l'équipe, Marc Bergevin, a reconnu que le joueur qui vient tout juste d'avoir 19 ans figurait au 11e rang sur la liste du Canadien à son année de repêchage en 2017.

Les Golden Knights l'avaient finalement sélectionné au 13e rang au total.

À sa troisième saison avec l'Attack d'Owen Sound dans la Ligue de l'Ontario, il a amassé 100 points, dont 42 buts, en 64 rencontres.

Seuls trois autres joueurs ont amassé plus de points que lui l’an dernier dans le circuit ontarien. Suzuki figurait parmi les finalistes au titre de joueur par excellence de la Ligue junior de l’Ontario. Au terme de la saison 2016-2017, Suzuki a remporté le trophée William-Hanley, qui est remis chaque année au joueur le plus gentilhomme de la ligue. L'année précédente, il a récolté 96 points (45 buts et 51 passes).

Rien ne dit que Suzuki parviendra à se tailler un poste avec le Canadien dès cette saison. Toutefois, il s'agit d'un scénario plausible surtout quand on sait que le défenseur Victor Mete a réussi pareil tour de force l'automne dernier, au même âge.

Mete connaît d'ailleurs bien Suzuki et il en a fait l'éloge avant le tournoi de golf annuel du Canadien, lundi matin, à Laval-sur-le-Lac.

« J'ai joué contre lui pendant deux saisons dans la Ligue de l'Ontario. Puisque je jouais à London, nous l'affrontions six fois en saison régulière et ses statistiques contre nous étaient très bonnes. Lors d'un match contre nous, je pense qu'il a récolté six ou sept points. C'est un joueur qui possède de la finesse et il est un marqueur. C'était difficile de le contenir. »

Qui est Nick Suzuki?

.Suzuki se démarque par ses habiletés et son intelligence sur la patinoire, notamment sur le jeu de puissance. Son ancien entraîneur avec l’Attack, Ryan McGill, qui est maintenant entraîneur adjoint avec les Golden Knights, le comparait en 2017 au joueur de centre des Flames de Calgary Mikael Backlund.

« C’est un joueur qui joue sur 200 pieds, qui tue des pénalités, qui prend des mises en jeu et qui est le joueur le plus intelligent sur la patinoire. Il a fallu plusieurs années à Backlund pour devenir un joueur solide. Je pense qu’il a le potentiel d’être meilleur que Backlund », observait McGill, en entrevue au site LNH.com en 2017.

« Nick n’a pas peur des grosses situations. Il est très mature et rien ne le secoue vraiment. Il est constant et joue avec le même style chaque soir, tout en étant hautement compétitif », ajoutait McGill.

 
Reculer de 10 s
00:00
00:00
00:00
Afficher les informations
Plein écran
Nick Suzuki peut-il débuter la saison à Montréal?
 
Reculer de 10 s
00:00
00:00
00:00
Afficher les informations
Plein écran
Faits saillants de Nick Suzuki dans la OHL
 
Reculer de 10 s
00:00
00:00
00:00
Afficher les informations
Plein écran
Nick Suzuki doit commencer la saison avec le CH!
 
Reculer de 10 s
00:00
00:00
00:00
Afficher les informations
Plein écran
La clé du succès, Nick Suzuki
basses UP LACE Star STRETT G Baskets BYUZR
 
Reculer de 10 s
00:00
00:00
00:00
Afficher les informations
Plein écran
Error playing file:
Unknown playback error

Ce contenu n’est pas disponible présentement pour visionner dans votre navigateur. Pour optimiser votre expérience vidéo, nous recommandons d’utiliser un navigateur pris en charge par votre plateforme. Merci de visiter la FAQ pour obtenir plus d’information. 75
Top-5: Buts de Nick Suzuki dans le junior